Connect
To Top

les-tetes-brulees-n’empoisonnent-plus-nos-enfants


Précèdent 1 de 2
Utilisez ← → (les flèches) pour la suite

MISE À JOUR: Comme promis j’actualise cet article et félicite le confiseur Verquin.

Le fabriquant « Têtes brûlées » a annoncé  qu’il renonçait à utiliser du dioxyde de titane (E171) dans la fabrication de ses bonbons.

Le dioxyde de titane (E171) est un additif composé de micro et nanoparticules utilisé par l’industrie alimentaire, notamment comme colorant.

Dans une étude publiée ce vendredi, l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) démontre ses effets néfastes sur la santé des animaux quand ils en avalent.

Le E171 pénètre la paroi de l’intestin et se retrouve dans l’organisme. Des troubles du système immunitaire liés à l’absorption de la fraction nanoparticulaire de l’additif ont été observés par les chercheurs.

Une exposition orale chronique au E171 provoque des lésions précancéreuses sur le colon chez des rats sains, et fait grossir ces lésions chez les rats qui sont déjà malades.

 

Il ne reste plus qu’à faire de même pour les médicaments , vu la quantité de médicaments qui utilisent encore et toujours le (E171)

 

 

 

Précèdent 1 de 2
Utilisez ← → (les flèches) pour la suite

Articles Similaires:


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

More in Santé

Merci pour vos dons !

Si un de nos articles vous a plu , indiquez le au moment de l’envoi du don, cela nous aidera à vous apporter le type contenu que vous recherchez .