Connect
To Top

Sortir du moule pour s’affirmer


Nous naissons en étant la version la plus authentique de nous-mêmes; nous ne faisons qu’être. Nous exprimons avec une grande spontanéité ce que nous aimons et ce que nous n’aimons pas, sans porter de jugement et sans nous comparer aux autres.

 

Cependant, petit à petit, nous découvrons ce que la société attend de nous en nous dictant les chemins à suivre. Et ceux qui suivent les chemins dits «glorieux» recevront admiration et approbation, deviendront des modèles à suivre et parfois même des idoles à qui l’on rêve de ressembler Mais, jusqu’à quel point ces modèles se rapprochent-ils de nos réelles envies ? Ne s’éloignent-ils pas de notre vocation initiale ?

 

Les différentes vocations

Le mot «vocation» vient du latin vocare, qui signifie «appeler». Une vocation, c’est donc un appel, une voix intérieure qui nous indique quel est le chemin que nous devons suivre dans la vie, pas seulement du point de vue professionnel mais dans tous les domaines; jusqu’à trouver cette mission pour laquelle nous sommes nés.

 

Le problème se pose lorsque ces «faux appels», qui nous sont étrangers, nous empêchent de suivre notre propre vocation intérieure. Peut être parce que ces voix essaient de nous effrayer en nous affirmant que si nous ne réussissons pas certaines choses nous sommes des ratés.

 

Peut être qu’elles nous découragent en nous disant qu’on ne peut aspirer à de grandes choses car nous ne sommes pas capables. Ou peut être qu’elles nous amadouent et nous éblouissent avec des choses matérielles, pour que nous mélangions fins et moyens.

 

Même s’il est plus facile et plus sûr de suivre les chemins les plus conventionnels et de faire comme tout le monde, cela nous coûte très cher : ni plus ni moins que notre réalisation personnelle et notre épanouissement.

En effet, ne pas exploiter notre potentiel et ne pas faire ce que nous prévoyions d’accomplir provoque une frustration inévitable. Et même si l’on tente de ne pas y penser en se distrayant par tous les moyens possibles (internet, télévision; parfois même drogue et alcool), le sentiment de manque et d’inaccomplissement se fera toujours ressentir.

 

Alors, que se passe-t-il si une personne ose l’impossible et qu’elle décide de ne pas se laisser décourager par les critiques pour suivre sa vocation ? 

 

Ces quelques personnes cultivent leur jardin personnel et passent du temps à s’occuper d’elles, pour leur épanouissement personnel. Elles sortent alors du «troupeau», ne se laissent pas marcher dessus par la foule, et elles vont à contre-courant.

 

Ces personnes savent que l’appel de la vocation est plus fort que celles des autres, car la leur est passionnante, irrésistible et qu’elle leur procure une satisfaction bien plus forte que la récompense matérielle ou l’approbation.

 

 

chemin_de_vie

 

 

Les obstacles

Une fois que nous avons sauté le pas et que nous avons décidé de suivre notre unique vocation, nous avons gagné une bataille importante.

 

Cependant, il faut se préparer aux obstacles que l’on va rencontrer sur notre chemin : les critiques, ou bien les personnes bien intentionnées qui veulent nous dissuader car notre idée leur parait risquée et vouée à l’échec.

Quand bien même ! Nous avons le droit d’échouer une, deux, voire trois fois ! Si nous sommes intimement convaincus du chemin à prendre, la seule chose qui compte est la persévérance.

 

Les obstacles ne sont pas faits pour empêcher la réalisation de notre vocation, au contraire. Ils nous aident à puiser dans des ressources intérieures dont nous n’avions même pas connaissance, nous rendant plus forts et contribuant à notre épanouissement personnel.

 

De plus, lorsque nous avons conscience d’être sur la bonne voie, nous nous ouvrons au monde et acceptons de recevoir de l’aide pour aller de l’avant.

 

Beaucoup de chemins peuvent s’offrir à nous, mais il en existe un seul qui nous corresponde.

 

Et il n’existe rien d’autre sur cette Terre qui puisse se mesurer à la satisfaction inépuisable que l’on ressent lorsque l’on s’écoute et que l’on suit notre vocation.

 

 

 

Source

Articles Similaires:


3 Comments

  1. Val Vi

    14 novembre 2015 at 22 h 36 min

    Emkore du questionnement

  2. Mario De la Vega

    14 novembre 2015 at 22 h 43 min

    juste un partage Val , un retour à la source de l’être que nous somme, parfois perdu dans le divertissement et la vie quotidienne .

  3. Val Vi

    14 novembre 2015 at 22 h 47 min

    Tu krois haha je plaisante évidemment 😉

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.