Connect
To Top

Un Espagnol centenaire en ne buvant que du vin rouge !


Antonio Docampo García est un Espagnol décédé récemment qui semble démentir à lui seul toute la propagande anti-alcoolique des pouvoirs publics. En effet, il a vécu jusqu’à l’âge avancé de 107 ans en ne buvant que du vin, et jamais d’eau ! Certes, il consommait aussi des éléments solides, mais se refusait à boire autre chose que ses 4 bouteilles de vin rouge artisanal chaque jour. 

 

 C’est une information que nous révélait fin janvier le journal espagnol La Voz de la Galicia, alors que venait de s’éteindre le vieil homme à Vigo, dans le nord-ouest de l’Espagne. El Señor Garcia buvait deux bouteilles de rouge à chaque repas, midi et soir. Et lorsque son fils était présent à la maison, la consommation pouvait atteindre le chiffre hallucinant de 200 litres par mois !

 

 Il faut dire que A. D. Garcia possédait une importante propriété vinicole dans la ville de Ribadavia, où il s’était installé après la fin de la Guerre civile espagnole. Il produisait ainsi un vin biologique de qualité, sans additif chimique. Il vendait la majeure partie de sa production, mais gardait toujours assez de bouteilles pour sa consommation personnelle. Pour une production de 60 000 litres par an, par exemple, il gardait 3 000 litres pour étancher sa soif, mais aussi pour préserver sa longévité, si l’on en croit le témoignage de son fils dans la presse.

espagnol

 

 

Comment expliquer l’incroyable longévité de ce vieux grigou ?

 

N’est-ce pas la robustesse exceptionnelle du vieil homme qui expliquerait sa capacité à ingurgiter autant de bibine ? Ou bien faut-il remettre en cause toute les campagnes anti-alcooliques en vigueur dans nos contrées depuis tant d’années ? 

 

Si les boissons fortes sont bel et bien nocives pour l’organisme, de nombreuses études scientifiques tendraient à prouver que la consommation d’un verre de vin rouge au cours d’un repas contribue à entretenir la santé cardiaque et à réduire le niveau de cholestérol.

 

 

vin-

 

Sans aller jusqu’à considérer que le vin rouge puisse permettre de lutter contre le cancer (comme certains se sont récemment aventurés à le faire), on peut néanmoins considérer que sa consommation modérée est bénéfique pour l’organisme. Seules les capacités exceptionnelles d’assimilation physiologique de cet Espagnol plein de ressources permettent d’expliquer que du vin absorbé en aussi grande quantité n’ait pas eu sur son organisme un effet négatif. 

 

 Par conséquent, on peut en conclure : buvez du vin rouge avec modération, et vous vivrez jusqu’à au moins 107 ans ! Et ne suivez pas les conseils de Bison bourré !

hara-kiri-num-205-bis

 

source

Articles Similaires:


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

More in Santé