Connect
To Top

« L’ail » des composants naturels « magiques »


 

L’ail : un allié santé incontournable !

 

La nature dans sa bonté, nous a dotés d’une grande variété de plantes aux multiples possibilités.

 

L’ail, l’oignon, le chou, le citron, le persil… qui restent pour tous, très accessibles, outre le fait qu’elles sont bien intégrées dans notre cuisine, nous pouvons aisément nous en servir comme médicament et garder pour mémoire la citation d’Hippocrate le Père de la Médecine, « Que ton aliment soit ton meilleur médicament ». L’ail par exemple (Allium Sativum) :

 

L’ail a plus d’un tour dans son sac. Il est le plus grand vermifuge et microbicide. Excitant, énergétique, diurétique, sudorifique, résolutif (fait disparaître les engorgements), antiseptique. L’ail est recommandé aux personnes saines comme préservatif et aux malades pour guérir.

 

 

ail

 

 

L’ail possède des fructosanes, du magnésium et de l’adénosine, des composants qui ont une influence directe sur la fluidité du sang, la santé artérielle, et l’élimination de l’excès d’eau de l’organisme. L’ail est très concentré en soufre et en minéraux tels que le potassium, phosphore, calcium, magnésium, sodium, chlore…

 

 

Source d’oligo-éléments essentiels pour la santé des cellules et leur régénération, l’ail contient notamment du cuivre, du fer, de l’iode, du manganèse, du molybdène, du nickel, du sélénium, du zinc… Il faut noter que le sélénium est un oligo-élément très important pour notre organisme (sa présence dans l’alimentation est rare) car il permet de lutter contre le vieillissement prématuré des cellules. Voici ci-dessous, la liste des principales vertus de l’ail.

 

 

 

L’ail améliore le système immunitaire

 

L’ail permet d’améliorer la santé de manière globale. Il est particulièrement efficace pour lutter contre les infections des voies respiratoires : bronchites, toux, etc. Il permet de faciliter la respiration, de fluidifier les bronches et de réduire les expectorations. En hiver, sa consommation permet même de prévenir l’apparition de grippes et de rhumes. Par exemple, si vous ressentez l’apparition de premiers signes de faiblesse, une astuce consiste à tremper une gousse d’ail dans du miel avant de la manger (en consommation préventive).

 

 

L’ail est un remède efficace contre les troubles hormonaux

En raison de sa très forte concentration en iode, l’ail est particulièrement efficace pour traiter les troubles et les désordres hormonaux. Il permet de réduire l’inflammation et de réguler les hormones de façon naturelle.

 

L’ail aide à réduire la tension artérielle

 

En effet, chez les personnes qui souffrent d’hypertension artérielle, l’ail permet de réduire considérablement une tension élevée. En raison de la présence d’adénosine, le fait de consommer une gousse d’ail par jour permet de réduire la pression sanguine et de détendre les muscles des vaisseaux sanguins.

 

 

 

L’ail soulage les inflammations/infections de l’oreille

 

Simple et rapide, cette astuce de grand-mère est très efficace pour traiter les inflammations de l’oreille. Voici comment procéder : dans une cuillère d’huile d’olive chaude, mettez une gousse d’ail écrasée et laissez-là reposer pendant une heure. Ensuite, mettez quelques gouttes de cette huile dans l’oreille infectée/enflammée puis laissez agir en gardant la tête inclinée pendant plusieurs minutes. Répétez cette opération matin jusqu’à ce que l’infection/inflammation disparaisse.

 

 

L’ail permet de prévenir le cancer du poumon

 

Selon une étude publiée dans la revue scientifique Cancer Prevention Research, manger de l’ail cru deux fois par semaine permettrait de diviser par deux le risque de cancer du poumon. Réalisée sur des centaines de participants bénévoles (des personnes en bonne santé et d’autres atteintes de cancer du poumon), les conclusions des recherches montrent que les personnes consommant de l’ail cru sont mieux protégées et moins exposées au risque de contracter un cancer du poumon. Comment l’ail est-il si bénéfique pour la santé ? Considéré comme un remède naturel depuis des siècles, il permet de réduire l’inflammation dans l’organisme. L’allicine qu’il contient fait de l’ail un allié santé incontournable.

L’ail réduit les douleurs dentaires

 

Si vous avez mal aux dents, l’ail va vous aider à soulager votre douleur. Prenez une gousse d’ail préalablement écrasée (pour qu’elle libère ses principes actifs) et placez-là directement sur la dent. En effet, l’ail possède des vertus analgésiques, anti-inflammatoires et antiseptiques qui permettent de soulager efficacement les douleurs dentaires.

ail et persil

l’ail et le pérsil

 

L’ail remédie à l’Hydropisie (épanchement de sérosité).

Il remédie à la diarrhée par faiblesse d’intestin.

Il est le plus grand préservatif du cancer, de la tuberculose et de toutes les affections respiratoires : rhumes, catarrhes, grippe ; il modifie les muqueuses en détruisant les microbes.

 

L’ail est souverain dans l’artériosclérose, il favorise le rythme et la contractilité cardiaques, fait baisser la tension artérielle.

 

Il est un puissant révulsif des humeurs froides. Souverain dans les furonculoses, qu’il fait disparaître en application d’huile essentielle ou en faisant macérer de l’ail écrasé dans l’alcool.

 

Les frictions de pulpe d’ail font disparaître des cors aux pieds.

 

Le cataplasme d’ail remédie aux douleurs rhumatismales et gonflements articulaires.

 

En cas d’épidémie, manger du bon pain beurré avec de l’ail.
Les verrues plantaires disparaîtront avec une application de pulpe d’ail chaque soir au coucher.Protéger la zone saine avec du vernis à ongles pour éviter la brûlure éventuelle.

 

En cas de crise d’asthme, piler 2 gousses d’ail et mélanger la pulpe à 1 cuillerée à café de jus de citron et 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive et avaler.

 

Pour l’hypertension et le diabète, manger 2 gousses d’ail + ¼ d’oignon 2 fois par jour matin et soir pendant une semaine.

Ensuite contrôler et recommencer si nécessaire.

 

Il assainit l’intestin sans détruire la flore, son fort goût disparaîtra si vous l’employez de façon égale avec du persil et sera plus digeste si vous enlevez le germe qui se trouve à l’intérieur de la gousse.

 

 

Enfin sachez que l’ail est moins puissant que les antibiotiques pour combattre les infections, mais surtout sans inconvénients pour un résultat identique.

 

sources : santéplusmag  le monde du guerisseur

Articles Similaires:


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.