Connect
To Top

Le soleil, Ami ou Ennemi ?


Depuis quelques années, une suspicion s’est développée vis-à-vis du soleil, à tel point que les gouvernements ont conseillés aux personnes de se protéger contre les rayons solaires.

 

Expérience de Marcel VIOLET :
Marcel VIOLET a fabriqué plusieurs litres d’eau synthétique, en condensant dans un serpentin refroidi les gaz de combustion d’une flamme d’hydrogène.
Ayant mis dans un récipient de verre environ un litre de cette eau, il y déposa un têtard de grenouille, tout frétillant. L’animal s’immobilisa presque instantanément, il était mort. Il fit barboter de l’air dans cette eau pour l’aérer, puis il y mit un second têtard. Le résultat fut le même.
Il enferma alors cette eau synthétique aérée dans un ballon de verre, le scella au chalumeau, puis déposa le ballon sur son balcon. Un mois après, il reprit le ballon, brisa la pointe et le vida dans un récipient de verre. Dans cette eau, il mit à nouveau des têtards. Ceux-ci, loin de s’immobiliser comme leurs frères un mois auparavant, frétillèrent et prospérèrent.
Cette “eau morte” était, après exposition devenue une eau “vivante”.

 

Le corps humain est un récipient rempli de 70% d’eau !

 

 

LA LUMIERE INDISPENSABLE A LA VIE
Plus l’être humain va profiter de l’influence de la lumière, plus sa santé sera florissante.
En effet, il a été constaté l’impact néfaste du manque de lumière sur les prisonniers qui ont séjourné dans des cachots (Microbiotics, livre écrit par Hufeland).
Il en est de même pour les plantes, qui privées de lumière, perdent leurs couleurs et deviennent rabougries.

 

 

soleil

 

 

 

L’IMPORTANCE DE LA LUMIERE DANS NOS CELLULES
Fritz-Albert Popp qui a défini le concept de biophotons (émission ultra–faible de photons ultraviolets par les tissus vivants) a montré que la lumière est présente dans chaque cellule du corps humain. Elle est extrêmement faible et a l’intensité qu’aurait une chandelle vue à 25 km de distance. Le rayonnement émis par les cellules vivantes a une fonction de communication intra et extracellulaire, ce qui signifie qu’il permet aux cellules de communiquer entre elles et avec leur environnement.
Le biophysicien allemand F-A Popp a scientifiquement démontré que chaque cellule vivante émet de très faibles radiations lumineuses, appelées biophotons.
Il en donne la définition suivante :
« La lumière est présente dans chaque cellule de notre corps. Cette lumière infime a en réalité un effet considérable sur les cellules. Il s’agit d’une vibration électromagnétique qui constitue un système de régulation et de communication intracellulaire et extracellulaire, une sorte de langage entre les cellules qui régit tous les processus biophysiques du corps. »

 

 

SPECTRE DE LA LUMIERE
La lumière solaire nous apporte les rayonnements ultraviolets, la lumière visible et les infrarouges.
Notre organisme a développé de nombreux processus pour capter et utiliser l’énergie contenue dans le spectre solaire :
– l’activation d’enzymes pour réparer notre ADN,
– la production d’huile sur notre peau à des fins antiseptiques et de protection,
– la production d’hormones qui stimulent le système immunitaire,
– la production de mélanine qui est le corps chimique provoquant le brunissement de la peau et nous protège des dommages du soleil.

Les passionnés de poissons d’agrément, de reptiles et de tortues d’aquarium savent bien que, pour les maintenir en bonne santé, on doit utiliser des lampes spéciales à large spectre (qui reproduisent le spectre solaire).

Bizarrement, on ne le fait pas pour les humains.

 

 


EFFET DETOX DE LA LUMIERE

Une étude russe a étudié la capacité du corps à résister à des poisons et à les éliminer de l’organisme.
Les infrarouges intensifient :
– les échanges intercellulaires
– la circulation des résidus métaboliques
– l’élimination des toxines ou des substances étrangères déposées dans les tissus.
« l’European Society for the Study of Drug Toxicity » a mis en évidence que les doses létales, c’est-à-dire la quantité nécessaire à un produit donné pour provoquer la mort d’un animal, sont plus élevées lorsqu’elles sont administrées à la lumière du jour que lorsqu’elles sont inoculées de nuit, dans l’obscurité.

 

VITAMINE D
La 1ère des 2 composantes fondamentales de la lumière, c’est la production de vitamine D.
La vitamine D vient peu des aliments, en fait elle est surtout synthétisée par la peau exposée aux rayons solaires.
C’est en 1970 que l’on compris le mécanisme biologique qui permet à la peau de générer la vitamine D3 à partir du cholestérol sanguin.
Ce sont les ultraviolets UVB (compris entre 290 et 315 nm) qui déclenchent, au niveau de la peau, la formation de provitamine D3.
Celle-ci se transforme en vitamine D3 par l’organisme (notamment foie et reins), dans des valeurs toujours physiologiques.

On découvre un rôle de plus en plus grand de la vitamine D, dont les récepteurs sont présents dans pratiquement tous les tissus du corps, y compris les cellules cancéreuses.

Elle agit sur le thymus, la thyroïde, le pituitaire, le pancréas, mais aussi elle a une action sur 35 tissus comme les lymphocytes, les muscles, la moelle osseuse …

 

L’HOMME : PASSE – PRESENT
L’être humain étant d’abord apparu dans les pays chauds où il n’était pas ou peu vêtu, a migré vers le nord et a développé l’usage des vêtements. Cela explique la carence généralisée en vitamine D dans nos sociétés, avec les multiples conséquences physiques et psychiques que cela induit.
L’homme passe de plus en plus de temps à l’intérieur des bâtiments.
Maintenant il est fréquent d’aller à son travail en voiture, de travailler toute une journée dans un bureau ou dans un atelier et de renter le soir chez soi sans jamais avoir vu le soleil.

Taux sanguin de vitamine D
Certains chercheurs, comme Michael HOLLICK, qui ont approfondi la question conseillent de maintenir un taux de vitamine D compris entre 50 et 100ng/ml.

En France, l’étude SU.VI.MAX a démontré que plus de 70% des adultes – hommes et femmes – ont un statut insuffisant. S’agissant des femmes ménopausées, une grande étude européenne estime que 79,6% ont un statut insuffisant sur l’ensemble des pays européens. Ce nombre s’élève à 90,4% en France.

 

source

Articles Similaires:


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.