Connect
To Top

Ces animaux qui nous font du bien


Les scientifiques s’intéressent aux vertus thérapeutiques des animaux. Ils les ont identifiés au cours d’expériences spéciales. En premier viennent les chats, suivis des chiens, des chevaux, des abeilles et des serpents.

 

Ces animaux ont été capables de guérir les gens de la démence, du diabète, de la maladie de Parkinson, de l’hypertension, des troubles mentaux et de bien d’autres maladies.

 

Dans un premier temps, ils ont étudié les chats. Selon eux, ces animaux ont un pouvoir calmant grâce à leur ronronnement qui est bénéfique pour le système nerveux. Ils aident à traiter les troubles digestifs dus au stress, ainsi qu’à normaliser la pression sanguine et le rythme cardiaque. Leur présence affectueuse limite la dépression et la névrose. Elle aide à surmonter l’alcoolisme et la toxicomanie.

 

 

 

Étonnamment, les chiens viennent en deuxième position dans la capacité à guérir. La marche quotidienne avec les animaux à quatre pattes ont un effet positif sur le système cardiovasculaire de leurs hôtes et la salive du chien a un effet bactéricide.

 

La troisième place revient au cheval. Ils sont bénéfiques aux enfants et aux personnes autistes. En outre, les chevaux peuvent aider les personnes souffrant d’alcoolisme, de toxicomanie et de dépression.

 

Les abeilles sont à la quatrième place, leurs piqûres peuvent avoir un effet bénéfique sur les rhumatismes. Leur miel peut traiter de nombreuses maladies.

 

En cinquième place, on trouve les serpents, utilisés dans certains spas, leur contact a un effet décontractant sur le plans musculaire et psychologique. Leur venin est utilisé pour la fabrication d’agents qui traitent les articulations, les veines et même certains cancers.

 

 

 

Source : Ces animaux qui nous font du bien – Epoch Times

Articles Similaires:


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.